「Glee — Thanksgiving」

Posted on December 01, 2012


À l'occasion de leurs fameux sectionals (jamais trop bien compris), 「Glee」 s'attaque au phénomènal 「Gangnam Style」 de PSY ! Et c'est Tina Cohen-Chang, interprété par Jenna Ushkowitz, qui s'y colle. Une vraie performance pour l'actrice, car bien qu'elle soit née à Séoul avant d'être adoptée, elle ne parle pas le coréen.


Glee 「Gangnam Style」

Le site Kaede + Jun souligne le fait qu'une chanson entièrement chantée en coréen puisse être diffusée sur un network national.
What’s impressive is that not only do the students sing the song entirely in Korean to the crowds, but that it’s on this show, broadcasted to all of America, without any subtitles or any pretext. It just assumes you know the song and who sang it, and what country it originated from. No subtitles, no explanation. Just a little joke here and there (“Let’s review this one more time. Maybe we’ll be the 500 millionth viewer.”) but otherwise, you’re supposed to know the song and the dance.
Bon, c'est peut-être oublier que PSY à fait le tour des télévisions américaines et s'est même produit aux American Music Awards 2012. Le (bon) site Critictoo se montre beaucoup plus circonspect et dit à ce propos : « La reprise n’est ni excellente ni inspirée, mais merci à Tina de faire l’asiatique de service pour ce qui devrait être son seul lead de la saison. » Sarcastique, mais loin d'être faux !
On comprend mieux l'allusion à la lecture de 「“Do I Look Korean?”– Glee’s Jenna Ushkowitz and ‘Gangnam Style’」 sur Melanin Media Maven. L'auteur y critique les auteurs de 「Glee」 et leur manière d'utiliser (ou pas) leur(s) personnage(s) asiatique(s) :

« [...] Elle sait pourquoi elle a été choisie pour chanter cette chanson. C'est parce qu'elle est le choix le moins controversé. Elle est asiatique. Elle est née en Corée du sud. Et dans le monde de 「Glee」, c'est suffisant. Le show est toujours soumis aux invectives pour tous types de choses, et c'est ainsi qu'il se couvre. [...]

Les auteurs de 「Glee」 n'ont jamais été capables d'écrire pour les femmes de couleur sans se reposer sur le contexte culturel ou ethnique de l'actrice. (Il est intéressant de noter qu'un autre personnage, Mike Chang (Harry Shum Jr., ndt) a été confirmé comme étant américain-chinois et a même bénéficié d'une backstory, tandis qu'il n'en a jamais été le cas pour Cohen-Chang, un des personnages principaux) Ushkowitz est une artiste de Broadway accomplie, pourtant son personnage a toujours été réduit à son apparence. Sa relation aux autres également, et Tina a reçu plusieurs surnoms au fil des saisons comme "Asian Horror Movie", "Harujuku Girl" ou juste "Asian". [...]

Je devrais me corriger ; les auteurs de 「Glee」 sont incapables d'écrire pour les gens de couleur, point. Chinois, coréen, japonais, c'est la classification sommaire des asiatiques dans le monde de 「Glee」, et vous devez aller où vous pouvez. Vous savez quoi, messieurs les auteurs ? C'est plus complexe que ça.

Bravo à Ushkowitz pour vraiment essayer de faire de son mieux avec une chanson et une langue qu'elle avait une semaine pour apprendre. Il est contrariant que le show l'ait clairement utilisée pour sauver son postérieur culturellement ignorant, pourtant je frissonne à l'idée de ce qui serait arrivé s'ils ne l'avaient pas fait. »
[...] She knows why she was chosen to sing this particular song. It’s because she was the least controversial choice to do so. She is Asian. She is South Korean by birth. And in Glee-world that’s good enough. Glee comes under fire for things all the time, and here’s where it has covered its bases. [...]

The writers of Glee are perpetually unable to write for women of color without falling back on whatever the actress’ cultural or ethnic background may be. (It’s interesting to note that another character, Mike Chang has been confirmed as being Chinese-American, and even received a backstory, while main player Cohen-Chang never did.) Ushkowitz is an accomplished Broadway performer, yet her character’s identity has always been wrapped up in her appearance. This characterization rings with others as well, and many of the characters coined nicknames for Tina over the seasons that include "Asian Horror Movie", "Harujuku Girl" and just "Asian". For the record, ‘harujuku’ is a word actually related to Japanese culture. [...]

I should correct myself; the writers of Glee are unable to write for people of color, period. Chinese, Korean, Japanese, it’s all given the broad point-blank classification of Asian in Glee-world, and you must fit where you can. Guess what, writers? It’s more complex than that.

Kudos to Ushkowitz for really trying to do her best with a song and language that she had one week to learn. It’s upsetting that Glee clearly used her to save their culturally-uninformed behinds, yet I shudder to think what would have become of it all had they not.
Voilà, sorry pour la traduction littérale !

Outre le tube planétaire, on entend également 「Fantastic Baby」 de BIGBANG (!), mais en musique de fond, durant les entraînements de danse. That's offensive!
Enfin, rien à voir, mais parmi les nombreux guests de l'épisode (i-e Sarah Jessica Parker et les anciens), on notera la présence de Shangela, vue dans 「RuPaul's Drag Race」 !

commentaires

上 TOP